Imperial Cleaning

Site de rencontre avec des femmes Russes et d'Europe de l'est

Certains et notamment ceux qui sont circoncis se masturbent en stimulant le frein du pénis du bout des doigts. Dans les années et , les traitements extrêmes — castration et ablation du clitoris — étaient très à la mode.

Menu de navigation


Les autres mammifères se masturbent moins que les primates, et les femelles moins que les mâles. Occasionnellement, on observe différentes activités d'autostimulation: Cette réaction indique que la stimulation génitale déclenche des réflexes sexuels [ 14 ].

Des animaux qui ne peuvent pas stimuler leurs organes génitaux, en raison de leur morphologie, trouvent des moyens indirects pour se masturber. Quelques études sur les rongeurs ont montré que les stimulations génitales postnatales quotidiennes induisent le développement des structures sexuelles: La masturbation peut avoir des effets bénéfiques sur l'état de santé: Des études démontrent néanmoins les liens entre masturbation et certains problèmes, comme la masturbation compulsive ou la dépendance sexuelle [ 58 ].

Cette addiction entraînerait les mêmes modifications cérébrales que celles liées aux psychotropes [ 60 ]. En effet, la sexualité, comme toutes les activités naturelles ou artificielles qui procurent des sensations de plaisir, dépend de l'activité du système de récompense.

Plus ce système est stimulé, de manière durable ou intense, plus il devient sensible aux stimuli hédoniques, et plus fort devient le désir. Toutes les situations hédoniques peuvent induire des situations de dépendance. Toutes les personnes sont plus ou moins dépendantes [ 61 ] , et pour certaines il existe une plus grande vulnérabilité biologique à la dépendance. La masturbation compulsive est plutôt un symptôme d'un autre problème [ 62 ] , [ 63 ] , comme des inhibitions sexuelles ou des problèmes de socialisation timidité, difficultés à respecter les règles sociales, introversion, mauvaise image de soi, peur d'un refus ou de l'échec sexuel… empêchant d'engager une relation affective et sexuelle avec un partenaire.

Certains hommes semblent développer une préférence sexuelle pour la masturbation personnelle, gênante pour le reste de leur sexualité. Il s'agit parfois de conséquences d'une pratique régulière de la masturbation. Celle-ci conditionnerait la sensibilité du pénis au type de contact offert par les mains.

Les hommes concernés éprouveraient alors des difficultés, voir une incapacité, à éjaculer lors d'autres types de pratiques sexuelles pénétration vaginale, masturbation par autrui Ce trouble est généralement réversible par un reconditionnement de la sensibilité du pénis et un travail psychologique sur soi.

Les anglo-saxons parlent parfois de Death Grip Syndrom , terme médicalement non reconnu [ 64 ]. Les sexologues francophones évoquent parfois des troubles d'éjaculation retardée qui seraient peut-être liés à la masturbation. Les statistiques sont difficiles à établir sur le sujet [ 65 ]. La réflexion sexologique se base sur des études éthologiques , historiques , neurobiologiques , psychologiques et sociologiques pour conclure que la masturbation est une pratique sexuelle biologiquement normale voir les données et les analyses dans les sections précédentes.

La sexologie ne donne pas de valeur morale à la masturbation. Elle se refuse à déduire du caractère fréquent de la pratique une quelconque justification morale. Il est important de bien comprendre le phénomène de la répression de la masturbation, car c'est de l'histoire récente et l'influence de ces croyances s'exerce encore aujourd'hui [ 4 ].

De surcroît, ces idées ont été principalement propagées par des médecins et des psychiatres, qui auraient dû être les premiers à combattre ces croyances inexactes.

La compréhension de ce phénomène social et médical apparaît comme nécessaire afin de prévenir la réapparition future d'un phénomène similaire, tant pour la masturbation que pour d'autres pratiques ou domaines de la sexualité [ 2 ].

Au besoin, on les enveloppe avec des gants. Les auteurs sont des médecins honorés et reconnus: Une scène montre ces méthodes psychologiques utilisées par un pasteur pour inculquer à son fils la culpabilité pour la masturbation [ note 3 ].

Le service américain des brevets délivra plusieurs brevets à des variantes de la ceinture de chasteté médiévale, qui empêchaient les attouchements des parties génitales.

Il y avait une version particulièrement torturante de ces cages, construites pour les adolescents et les adultes, et qui consistait en un tube doublé de piquants dans lequel on glissait le pénis. Dans les années et , les traitements extrêmes — castration et ablation du clitoris — étaient très à la mode. Vous n'avez pas tenu votre promesse lui dis-je.

Elle jure qu'elle ne faillira plus, elle s'avoue très coupable. L'orifice vulvaire, qui constitue le second point génésique sensible, étant émoussé lui-même par la cautérisation, on conçoit facilement que les enfants, devenues moins excitables, soient aussi moins portées à se toucher. Il est également probable que, le clitoris et l'orifice vulvaire devenant le siège d'une inflammation plus ou moins intense, consécutivement à l'opération, les attouchements soient douloureux au lieu d'être source de plaisir.

Enfin, la frayeur éprouvée à la vue du supplice, et l'influence que le fer rouge exerce sur l'imagination des enfants, doivent aussi être comptées parmi les actions bienfaisantes de la cautérisation transcurrente.

Nous croyons donc que … on ne doit pas hésiter à avoir recours, et de bonne heure, au fer rouge pour combattre l'onanisme clitoridien ou vulvaire des petites filles. À partir de cette théorie, des médecins […] élaborèrent un répertoire des maladies liées au gaspillage du sperme dans des activités sexuelles dommageables, dont la masturbation [ 5 ]. Les parents cherchèrent désespérément à écarter leurs enfants de ce fléau. En voici les principaux trais: Encore en , un sondage effectué dans cinq facultés de médecine indiquait que la moitié des étudiants et un cinquième des professeurs croyaient que la masturbation pouvait provoquer des maladies mentales [ 73 ].

Cette pratique était sévèrement condamnée: À l'époque de la révolution sexuelle, la sexualité était perçue comme source d'épanouissement et de plaisir. Elle était plutôt perçue de manière ambivalente, comme source potentielle de dangers et de maladies [ 76 ]. Dans les années , peu de personnes militent ouvertement contre la masturbation, mais également peu de personnes la défendent.

De plus, la masturbation est souvent considérée comme une sous-sexualité, pratiquée surtout par ceux qui ne peuvent pas avoir de partenaires. Pour ces raisons, les enfants et les jeunes, en particulier dans les pays occidentaux les plus conservateurs, peuvent être influencés par ces réprobations sociales [ 4 ]. En synthèse, même si depuis la révolution sexuelle il existe un discours apparemment plus libéral relativement à la masturbation, les attitudes sociales restent similaires.

En Nouvelle-Guinée , les garçons Kwoma sont constamment avertis de ne pas toucher leurs organes génitaux. Si une femme voit un garçon avec une érection, elle va battre son pénis avec un bâton, et le garçon apprend très vite à ne pas toucher son pénis même pour uriner [ 14 ].

Ainsi Karl Marx considérait la philosophie comme une masturbation intellectuelle: Les profits servent à aider des causes de charité. Les personnalités ayant essayé ce type de masturbation incluent: Rocco Siffredi [ 86 ] acteur pornographique , René Étiemble [ 87 ] écrivain et Maxime Collins [ 88 ] écrivain.

La psychanalyse de Freud concernant le fonctionnement de la satisfaction du plaisir, peut apporter une notion de répétition non distanciée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Comportement érotique et Comportement de reproduction. Ces expressions ont été proposées par les auteurs Martin H. Johnson et Barry J. Everitt dans leur ouvrage Reproduction , 5 e édition, publié chez De Boeck Université en , car les différences neurobiologiques, cognitives et comportementales entre les espèces modifient la dynamique du comportement sexuel.

L'ouvrage qui présente le plus de vérifications expérimentales de ces distinctions est Functional and dysfunctional sexual behavior du neurobiologiste Anders Agmo.

De Boeck, 2 e édition, Human Sexuality , Sinauer Associates , third edition , Sexualité humaine , De Boeck Université The illustrated guide to extended massive orgasm. Hunter House Publishers, Archives of Sexual Behavior, 18 5: V , , Le livre existe en français, mais il est plus difficile à trouver: Phylogénèse de la sexualité des mammifères. Le nom airellier pour désigner l'arbrisseau est peu usité. Leur répartition géographique s'étend des zones circumboréales aux montagnes des zones tropicales, notamment en Amérique du Nord et dans les massifs anciens d' Europe.

Comme toutes les Éricacées, ce sont des plantes acidophiles. Les feuilles , coriaces, sont alternes, lancéolées, elliptiques, ovales ou arrondies, entières ou dentées. Le feuillage est généralement persistant, seules quelques espèces étant caduques. Les fleurs éclosent au printemps et en été, solitaires, à l'aisselle des feuilles, ou en grappes axillaires ou terminales.

Elles sont petites, cylindriques, globuleuses ou campanulées — en forme de cloche —, vertes, blanches, roses ou rouges. Elles ont un calice formé de cinq lobes, une corolle en clochette à cinq lobes enroulés vers l'extérieur, dix étamines et un seul pistil. Le terme airelle désigne aussi les fruits de la plante. Il s'agit de baies ou plus précisément de pseudo baies souvent sphériques, rouges.

Les baies étant comestibles, quelques espèces notamment Vaccinium angustifolium, Vaccinium corymbosum, Vaccinium macrocarpon, Vaccinium oxycoccos et Vaccinium myrtillus , la myrtille sont cultivées pour leurs fruits. C'est l'espèce la plus cultivée en Amérique du Nord, particulièrement dans l'est des États-Unis et du Canada. Elle partage souvent les mêmes habitats avec l'airelle à feuille étroite Vaccinium angustifolium , avec laquelle elle est souvent confondue.

Les fleurs, campanulées, sont blanches ou rosées. C'est un motif de préoccupation pour les toxicologues toxicologie nucléaire [ 11 ] , car les airelles et myrtilles sont une source traditionnelle et importante dans l'alimentation des pays de l'Est et d'Europe centrale ou du nord les plus touchés par le retombées de Tchernobyl.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Airelles rouges Vaccinium vitis-idaea. Les myrtilles ici Vaccinium myrtillus font également partie des airelles. Vaccinium acrobracteatum Vaccinium alaskaense T. Howell Vaccinium ambyandrum Vaccinium amoenum Vaccinium arboreum Marsh. Vaccinium cespitosum Vaccinium chunii Vaccinium ciliatum Vaccinium consanguineum Vaccinium constablaei Vaccinium coriaceum Vaccinium cornigerum Vaccinium corymbodendron Vaccinium crassifolium Andr.

Vaccinium floribundum Vaccinium formosum Andr. Vaccinium modestum Vaccinium mortinia Vaccinium moupinense Vaccinium myrsinites Lam. Vaccinium nummularia Vaccinium obtusum Vaccinium occidentalis Vaccinium oldhamii Vaccinium ovalifolium Sm.


Share this:

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.