Imperial Cleaning

Familles vivant avec le VIH, prenez la parole !

Le Comité des familles est une association laïque et multi-communautaire.

Widgets disponibles

Menu de navigation

Et, autant le dire tout de suite, certaines affirmations de Benjamin Stora laissent stupéfait. Ni Français, ni étrangers: Pas Français, les Algériens musulmans? On peut admettre que B. Une section de placement est créée à cet effet: Progressivement, ses activités se sont élargies: Victimes du racisme de la population métropolitaine? Sont-ils aussi généralisés que Benjamin Stora le sous-entend?

Quel souvenir garde-t-il en mémoire de sa vie à Paris au cours des années vingt? Les gens nous manifestaient du respect et même une grande considération mêlée de sympathie.

Messali Hadj, leader du nationalisme algérien marié avec une Française. Kaddour Ben Ghabrit collaborateur?

Je fais appel, Monsieur le Préfet, à votre haute autorité pour intervenir auprès des dirigeants israélites afin de mettre un terme à cette propagande insidieuse et malhonnête. Le torpillage du Projet Viollette en est encore présent à notre mémoire. Cet antijudaïsme culturel a-t-il disparu lors de la traversée de la Méditerranée?

Benjamin Stora , spécialiste de l'Algérie, qui fut conseiller historique lors de la réalisation de ce film, a vivement réagi à la tribune, diffusée par Rue89 la semaine dernière, contestant la véracité du film. Benjamin Stora nous a adressé des remarques concernant la tribune de Michel Renard , lui aussi historien, reprenant point pas point les critiques de son confrère.

Il est écrit par Michel Renard, en préambule de ce texte publié par Rue Le film montre un résistant algérien l'exemple est celui de Salah Bouchafa , ancien du PCF, qui a rejoint le PPA, est mort en déportation , et une réunion du PPA clandestin, et l'histoire d'un chanteur, Salim Halali , dont l'histoire est bien réel.

Pour le sauvetage de juifs, il est montré deux petits enfants sur la base de témoignages de personnages toujours vivants et qu'il est possible de rencontrer.

Si tous ces personnages ont réellement existé, alors pourquoi un article si virulent? Kaddour Benghabrit a su dépasser le dualisme de la confrontation et expérimenté la combinaison des cultures et des dynamiques de civilisation. Benghabrit ne s'est laissé prendre en défaut et il a su imposer la même discipline à son personnel religieux. Il a ensuite réitéré ses affirmations dans le documentaire "Une résistance oubliée: Le film est surtout centré sur lui Il est possible de rencontrer aujourd'hui des juifs séfarades qui ont demandé à être musulmans pendant cette période pour échapper à la mort.

Mais ces histoires d'évasions rocambolesques par les souterrains de la mosquée et les égouts menant à la Seine relèvent d'une littérature à la Alexandre Dumas ou Eugène Sue. Le film n'a jamais montré la mosquée comme lieu central de la Résistance. Les sauvetages sont le produit de rencontres et pas de plans idéologiques pré-établis. Si le film n'évoque que le sort d'un résistant algérien, de l'amitié entre un jeune immigré et un chanteur juif sauvé par la mosquée tous ces personnages sont bien réels , alors pourquoi cet article si virulent contre un film qui montre des gestes d'humanité?

Celui qui sauve une vie sauve l'humanité toute entière. Cette polémique entre deux spécialistes de l'Algérie a une toile de fond: Daniel Lefeuvre se réfère à la tribune de Michel Renard, avec lequel il avait signé, en , un texte commun intitulé: Je ne peux qu'exprimer mon scepticisme à cet égard. Sa conclusion donne peut-être une des clés de cette polémique, puisqu'il rattache le film, et le récit du sauvetage de juifs par la mosquée de Paris, aux débats actuels autour de la Palestine:.

Toute cette polémique pour éviter qu'on puisse penser que juifs et musulmans aient une histoire commune ou des raisons de vivre ensemble en bonne intelligence? J'ai vu le film dont je parle. Il montre plus que — même si il est centré sur…- l'histoire de Selim Halali. Si le mot "réseau" n'est pas prononcé, sa réalité est montrée.

Ces résistants cachés dans les caves de la Mosquée appartiennent à un réseau, ils organisent le sauvetage du résistant Francis en le faisant sortir de l'Hôpital franco-musulman.

Ben Ghabrit est informé préventivement — par qui? Selon le film, les soupçons formulés par les Allemands sur son activité le font convoquer par Knochen, représentant de Himmler à Paris… ce qui, à ma connaissance, n'a jamais été le cas. La scène des fidèles qui se lèvent ensemble, à la demande de l'imam pour sortir entourer Younès et la fillette juive et leur permettre de s'échapper, ne correspond à rien de réel.

Benjamin Stora répond que le film s'arrête en Or, justement les rapports que j'évoque Ben Ghabrit, Rageot et Rober Raynaud sont rédigés en et portent sur toute la période de l'Occupation. Aucun des trois n'évoquent ces activités. Je n'ai tout de même pas inventé la fin du film avec cette évasion de nombreuses personnes par les égouts, leur accueil sur une péniche qui les attendait… toutes choses difficilement envisageables hors l'activité d'un réseau organisé. Le film ne dit pas explicitement que Ben Ghabrit en était l'organisateur direct mais laisse bien comprendre que la Mosquée de Paris a accueilli cette structure résistante.

On imagine malaisément, dans la logique du récit de ce film, que cela fût possible sans l'accord tacite de Ben Ghabrit. Or, il n'existe aucune preuve de tout cela. Le documentaire de Derri Berkani pêchait déjà par l'absence de preuve ainsi que le court métrage de Mohammed Ferkrane l'année dernière… Le film d'Ismaël Ferroukhi, et ses propres commentaires "Ben Ghabrit… tout en risquant sa vie pour sauver des hommes et des femmes en danger: Il laisse penser que la Mosquée a été le lieu d'une intense activité résistante.

Benjamin Stora rétorque à mon affirmation selon laquelle Ben Ghabrit n'a pas été un collaborateur: Or, dans son interview, il affime que "la Mosquée de Paris a collaboré avec le régime de Pétain et les autorités allemandes".

Où est alors la vérité? Ou alors, je les attends. Il est dommage, pour la "vie des idées", que le site Rue89 n'ait pas assumé le débat jusqu'au bout Il y a encore des vérités historiques qui sont dérangeantes pour la "Gauche" À l'été , aux archives d'Outre-mer, à Aix-en-Provence, poursuivant mes recherches sur la présence musulmane en métropole, j'ai découvert une correspondance entre Émile Piat, consul en région parisienne, responsable des formations sanitaires accueillant des combattants de confession musulmane, et le capitaine Jean Mirante, du service des Affaires indigènes à Alger.

Il était question de l'édification d'une kouba en l'honneur des soldats musulmans de l'armée française morts lors de la séjour à l'hôpital de Nogent-sur-Marne. J'ai expliqué ici ce qu'était une kouba et les épisodes de cette histoire, l'inauguration du monument en , ainsi que les démarches entreprises pour tenter de la faire reconstruire après son écroulement dans les années Avec mon ami Daniel Lefeuvre, professeur à l'université Paris-VIII, nous avons multiplié les initiatives surtout lui ces dernières années qui ont fini par aboutir après un appui initial du président Nicolas Sarkozy la Gauche se foutant carrément de cette affaire, bravo les défenseurs des immigrés!

En , j'avais retrouvé le marbrier, descendant de celui qui avait bâti la kouba et tout a commencé comme cela. Aujourdhui, la kouba a été reconstruite. Elle avait été édifiée à la fin de la Première Guerre mondiale grâce à une conjonction d'initiatives: Cette osmose dépasse toute politique d'intérêts au sens étroit.

C'est ce surplus de signification qui en fait un symbole d'une mutuelle reconnaissance qui a toutes raisons d'être rappelée aujourd'hui. Musulmans de France - Indigènes: En , musulmans travaillent en métropole, à Paris, Marseille ou dans le Nord. La Première Guerre mondiale en fait des soldats et, en , le bilan est lourd pour ces militaires. Au lendemain du conflit, la France salue le sacrifice des troupes coloniales et, en , la construction de la Mosquée de Paris débute.

Cette politique islamophile de prestige se heurte à la situation des musulmans venus reconstruire le pays.

Mal logés, en mauvaise santé, considérés comme dangereux, ils sont tenus à l'écart du reste de la population. Une police spéciale, la brigade nord-africaine, traque sans relâche les premiers indépendantistes menés par Messali Hadj. La guerre d'Algérie va pour un temps ostraciser les populations maghrébines vivant en métropole. Dans les années 60 de la croissance économique, ils sont désormais des immigrés. Des travailleurs africains les rejoignent. Dans les années 80, la génération de ceux nés en France revendique sa place dans la société.

Les espoirs seront vite déçus et une partie des jeunes en plein désarroi se replie sur l'identité musulmane. Dans les années , la confusion dans les esprits s'amplifie entre pratique de la religion et radicalisme religieux Selon le Hollywood Reporter, la comédienne, notamment vue dans Coyote Girls ou encore dans une saison de Urgences, rejoint la série de CBS pour les trois prochaines saisons.

Côté relationnel, elle tiendra tête à Gibbs Mark Harmon , malgré son caractère atypique, tout en se révélant être positive, malicieuse et parfois acerbe. Vous cherchez une pension pour votre cheval? George Clooney prépare une série sur le Watergate le à Erik Palladino, vient de décrocher un rôle dans une série.

Vous voulez en savoir plus, consultez les archives. Glyphosate - usages et alternatives Notre guide technique. Alerte - Pics de pollution air.

Actions internationales des Chambres d'agriculture de Bretagne. Nos prestations aux Agriculteurs. Guides des Chambres d'agriculture. Nos Publications dans Terra. Nos conseils juridiques Offres d'emploi - Chambres d'agriculture de Bretagne. Présentation Nouvelle organisation Gouvernance Contacts. Conseils de saison Bretagne.

160 Comments

Share this:

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.