Imperial Cleaning

Rencontre musulmane convertie

À partir de ces principes généraux du droit musulman , les docteurs de l'islam oulémas ont déduit des normes juridiques , s'appuyant également pour se faire sur les hadiths et leurs interprétations.

Forgot your password?

Retrouver ou rencontrer un ami

Possibilité d'intervention d'un agent de sécurité et des forces de l'ordre si nécessaire. De même qu'il existe plusieurs types de cambriolages, on peut distinguer différents profils de cambrioleurs. Parmi ces décès, on compte enfants de moins de 15 ans. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de statistiques, de mesure d'audience, et de publicité ciblée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies: En savoir plus X.

Soyez rappelé e au. Etre rappelé e au. Appel de contrôle en moins de 30 secondes. Plus de 1 professionnels à votre service.

Des abonnements tout compris. Lors de son arrivée au pouvoir en , elle confie la politique afghane à son ministre de l'intérieur, le général Nasrullah Babar. En novembre , les talibans libèrent un convoi pakistanais qui traversait l' Afghanistan pour se rendre au Turkménistan , révélant l'existence d'une alliance stratégique entre les talibans et le Pakistan, ce dernier souhaitant avoir à sa frontière un Afghanistan stable pour pouvoir développer ses relations avec les anciennes républiques soviétiques d' Asie centrale [ 38 ].

Les talibans prennent Kaboul en septembre Des documents déclassifiés datés du 22 octobre ont montré que les services secrets des États-Unis disposaient d'informations sur des fournitures pakistanaises de nourriture, de carburant et de munitions destinées aux Talibans [ 39 ].

En , alors que des divergences apparaissent entre la Première ministre et le président, le frère de Benazir, Murtaza Bhutto est tué dans une fusillade avec la police à Karachi. Sa mort provoque de forts soupçons autour de Benazir d'autant plus qu'une rivalité était apparue entre les deux personnes. Certains proches de Murtaza accusent Benazir d'avoir commandité son assassinat, les deux étant en concurrence et Murtaza voyant sa popularité augmenter.

Cependant, aucune de ses accusations ne sera jamais démontrée. Le président Farooq Leghari accuse Benazir Bhutto d'être impliquée dans sa mort, puis cette dernière renvoie ces accusations contre le président. Le 5 novembre , le président Farooq Leghari démet de ses fonctions la Première ministre et son gouvernement au milieu d'allégations de dysfonctionnements, et d'accusation de corruption, puis il dissout l'Assemblée nationale puis les assemblées provinciales.

Les élections législatives de ont lieu le 3 février [ 40 ] dans un contexte de polémique suite aux accusations de corruption formulées contre Benazir Bhutto et son gouvernement. Le Parti du peuple pakistanais subit la pire défaite de son histoire, remportant seulement 18 sièges à l' Assemblée nationale , contre pour la Ligue musulmane du Pakistan N [ 41 ].

La corruption a été le premier thème de campagne, mais la violence islamiste a été abordée plus que durant les autres élections [ 43 ] , dans un contexte de talibanisation de l' Afghanistan.

Benazir Bhutto conteste l'impartialité de ces élections [ 44 ] , et les observateurs internationaux refusent de parler d'élections démocratiques, mais ne dénoncent pas pour autant des fraudes massives [ 43 ]. Benazir Bhutto refuse d'appeler à des manifestations, arguant qu'elle ne veut pas menacer la stabilité du Pakistan , alors que l'insurrection talibane prend de l'ampleur [ 43 ] , [ 42 ] , [ 44 ].

Si Benazir Bhutto fut dans les années une égérie politique, célébrée dans son pays et en Occident comme la première femme Premier ministre d'un pays musulman et un espoir de démocratisation du pays, son expérience du pouvoir est plus contrastée. Au delà de l'absence de réformes majeures sous ses mandats, notamment en ce qui concerne les droits des femmes, elle a été critiquée pour des affaires de corruption.

Celle-ci fut autorisée, soit par amateurisme, soit par cynisme, impliquant notamment son mari Asif Ali Zardari et a entaché son image. Son retour sur la scène politique pakistanaise en est lié à réparer cela, ayant confié avant son départ d'exil devant les risques d'attentats qui pesaient sur elle si elle revenait au Pakistan: Afin d'échapper à la justice, elle s'est exilée à Dubaï en Les poursuites judiciaires restent pour l'essentiel en suspens le temps de son exil et jusqu'à l'amnistie décrétée par Musharraf en octobre En , ne s'étant pas présentée au procès en appel, elle est condamnée à ne plus pouvoir pénétrer sur le territoire pakistanais.

De plus, le président pakistanais Pervez Musharraf fait voter cette même année un amendement à la constitution interdisant de faire plus de deux mandats de Premier ministre. Cette décision empêche ainsi un retour au pouvoir aux anciens Premiers ministres Bhutto et Nawaz Sharif. Le 5 août , elle devient membre du Minhaj ul Quran International , une organisation d'obédience soufie fondée par le professeur Muhammad Tahir-ul-Qadri. Le 27 janvier , elle est invitée par les États-Unis à prendre la parole devant le président George W.

Bush , le Congrès et les responsables du Département d'État. Durant l'été , de longues transactions ont eu lieu avec le président Musharraf, pour un partage du pouvoir. Le 5 octobre , Musharraf signe l'ordonnance sur la réconciliation nationale, en accordant l'amnistie à Bhutto et Zardari dans toutes les affaires judiciaires à leur encontre, y compris toutes les charges de corruption.

D'autres dirigeants politiques, comme l'ancien premier ministre en exil Nawaz Sharif sont exclus de cette amnistie. En retour, Bhutto et son parti, conviennent de ne pas boycotter l' élection présidentielle. Bhutto est alors fortement critiquée par sa famille politique et certains membres du parti pour avoir signé un accord avec le chef de la junte [ 47 ].

Le 6 octobre , Pervez Musharraf remporte l'élection présidentielle, toutefois, la Cour suprême statue que le vainqueur ne peut être officiellement proclamé jusqu'à la décision de savoir s'il peut être président tout en restant général de l'armée. Après huit années d'exil à Londres , Benazir Bhutto est de retour à Karachi le 18 octobre , afin de préparer les élections législatives de [ 48 ].

En larmes, elle est accueillie par de nombreux sympathisants dès sa descente d'avion à l' aéroport international Jinnah , elle déclare alors:. Ce sont les représentants des classes moyennes et des classes ouvrières qui travaillent dur et qui veulent avoir le pouvoir de construire une nation moderne et modérée, ou tous sont égaux, c'est le vrai Pakistan, et si nous avons la démocratie, c'est vraiment le visage du Pakistan que le monde veut voir, pas celui des extrémistes qui ont proliféré sous la dictature.

En route pour un rassemblement dans la capitale, deux explosions se produisent. Elle est la cible d'un attentat-suicide, dont elle sort indemne mais personnes sont tuées dont au moins 50 des gardes de sécurité de son parti et six policiers qui formaient une chaîne humaine autour de son camion pour la protéger d'éventuelles attaques et de nombreux sympathisants.

Le 3 novembre , alors qu'elle est à Dubaï depuis le 1 er pour voir ses enfants, elle rentre après que le président Musharraf a décrété l'état d'urgence pour lutter contre l'augmentation des attentats -suicides et l'ingérence de la justice dans le domaine politique. Il annonce également le report des élections législatives prévues pour la mi-janvier.

Le 7 novembre , Benazir Bhutto appelle à manifester en masse contre l'état d'urgence. Plus tard, de ses partisans seront arrêtés. Le 8 novembre , Pervez Musharraf annonce la tenue des élections législatives avant le 15 février et promet de démissionner de son poste de chef des armées avant de prêter serment pour son deuxième mandat en tant que chef de l'État. Le 9 novembre , Bhutto est assignée à résidence pour lui éviter de participer au meeting de son parti interdit par l'état d'urgence et par crainte d'attentats.

Malgré l'interdiction, elle réussit à passer deux barrages de police avant d'être stoppée. Dans la nuit son assignation est levée, le lendemain, elle participe à une manifestation organisée par des journalistes. Alors qu'elle souhaite rencontrer l'ancien président de la Cour suprême et leader de l'opposition à Musharraf, le juge Muhammad Chaudhry assigné à résidence, elle est bloquée par la police.

Le 11 novembre , Pervez Musharraf annonce la dissolution du Parlement pour le 15 novembre et la tenue d'élections législatives avant le 9 janvier Il annonce également l'abandon de son uniforme de général si sa réélection est validée par la Cour suprême. Le 12 novembre , elle annonce que les négociations pour un éventuel partage du pouvoir avec Musharraf sont rompues. Elle menace le président de boycotter les législatives s'il ne met pas fin à l'état d'urgence.

Elle est à nouveau assignée à résidence dans la nuit du 12 au 13 novembre pour une période de 7 jours dans le but notamment de l'empêcher de participer à une manifestation interdite prévue le 12 novembre et contre son opposition au président. Le 13 novembre, dans une interview, elle demande à la communauté internationale de cesser de soutenir le président Musharraf et réclame sa démission. Elle exclut également de devenir première ministre tant qu'il sera au pouvoir.

Elle propose à son ancien rival et ancien Premier ministre en exil Nawaz Sharif de former ensemble une alliance. Celui-ci s'est dit favorable à cette proposition. Le 16 novembre , son assignation est levée quelques heures avant la visite du numéro deux américain des Affaires étrangères John Negroponte. Elle tient une conférence de presse dans laquelle elle affirme que le gouvernement de transition mis en place aujourd'hui avec à sa tête le président du Sénat Mohammedmian Soomro, nouveau Premier ministre et qui est chargé d'organiser, sous l'état d'urgence, les élections législatives et provinciales qui doivent se tenir avant le 9 janvier , n'est pas acceptable.

Le 25 novembre , elle annonce sa candidature dans la circonscription sud de Karachi pour les élections législatives du 8 janvier. Alors qu'elle essaye de fédérer l'ensemble de l'opposition face à Musharraf et contrairement à certains partis qui ont appelé au boycott du scrutin, elle n'a pas encore décidé si elle le boycotterait. Le 28 novembre , elle accueille favorablement la démission du président Musharraf de la tête de l'armée mais s'est dite peu pressée de le reconnaitre comme un président civil légitime.

Le lendemain, Musharraf prête serment pour un second mandat et annonce la levée de l'état d'urgence pour le 16 décembre. Le même jour, Bhutto annonce que son parti participera aux élections législatives et provinciales du 8 janvier mais se réserve le droit de décider plus tard de les boycotter. Le président Musharraf lève l'état d'urgence le 15 décembre, et annonce que les élections prévues le 8 janvier seront équitables et transparentes.

Le 27 décembre , Benazir Bhutto se rend à une réunion du Parti du peuple pakistanais dans un parc public de Rawalpindi , dans la banlieue sud d'Islamabad. En quittant les lieux, elle salue la foule à travers le toit ouvrant de son véhicule blindé lorsqu'un homme présent à moins de deux mètres tire trois coups de feu dans sa direction puis déclenche la ceinture d'explosifs qu'il porte sur lui, tuant 20 personnes et en blessant plusieurs dizaines d'autres [ 50 ].

Grièvement blessée à la tête et ayant perdu beaucoup de sang, Benazir Bhutto est transportée au Rawalpindi General Hospital à 17 h 35 [ 51 ]. Après une demi-heure de massage cardiaque et respiration artificielle , les médecins prononcent son décès à 18 h 16 [ 51 ] , [ 52 ]. Transféré dans la nuit à Larkana , le cercueil de Benazir Bhutto est transporté jusque dans sa ville natale de Garhi Khuda Bakhsh, accompagné de centaines de milliers de personnes.

Sa dépouille est enterrée aux côtés de son père, dans le mausolée familial [ 53 ]. Les causes exactes de la mort de Benazir Bhutto font dans les jours qui suivent l'objet d'une controverse [ 54 ]. Le gouvernement affirme qu'elle est morte à la suite d'un choc à la tête contre le levier du toit ouvrant de sa voiture alors qu'elle tentait d'éviter les balles tirées par le kamikaze, mais le porte-parole de Benazir Bhutto affirme que l'ancienne Première ministre a été touchée par une balle et déclare: En février Scotland Yard a attribué les graves blessures que Benazir Bhutto portait au crâne à une explosion.

Sa mort donne lieu à plusieurs manifestations et à des émeutes dans tout le pays [ 56 ] ayant fait au moins 32 morts [ 57 ]. Le président décrète trois jours de deuil national.

L'attentat est condamné par la communauté internationale [ 60 ]. La commission est présidée par Heraldo Munoz, ambassadeur du Chili auprès des Nations unies [ 62 ]. Le rapport est rendu public le 15 avril , et il remet en cause le gouvernement pakistanais , à l'époque celui du président Pervez Musharraf , en l'accusant de ne pas avoir assuré la sécurité de Benazir Bhutto de façon convenable compte tenu des menaces qui pesaient sur elle [ 63 ].

Le rapport accuse également les autorités locales de la province du Pendjab , et de la ville de Rawalpindi , de ne pas avoir pris les mesures qui s'imposaient. Les autorités pakistanaises indiquent qu'elle étudieront les preuves et mèneront une enquête concernant l'implication éventuelle d'officiers ou de responsables de sécurité. Le Premier ministre promet que les coupables seront arrêtés.

Cependant Pervez Musharraf , ainsi que de nombreux membres de son parti politique, battu durant les élections législatives de février , remettent en doute le rapport. C'est en revanche le gouvernement pakistanais qui se charge de l'enquête sur les coupables, et le 1 er mars , la justice pakistanaise a inculpé le chef du TTP , Baitullah Mehsud. Mehsud est tué en août dans l'une des nombreuses frappes aériennes américaines ayant lieu dans le Waziristan.

Après la remise par l'ONU du rapport aux autorités pakistanaises le 15 avril , le gouvernement pakistanais met en place une commission d'enquête le 24 avril. Le 19 avril , huit hauts officiers cités dans le rapport des Nations unies, sont suspendus de leur fonction, dont notamment Saud Aziz, chef de la police de Rawalpindi et qui était responsable de la sécurité de Benazir Bhutto durant sa réunion électorale à Rawalpindi [ 65 ].

Finalement, sept personnes sont inculpées par la Cour anti-terroriste de Rawalpindi , dont cinq présumés talibans pour leur implication directe dans l'assassinat, et deux officiels de la police dont Saud Aziz pour ne pas avoir assuré correctement la sécurité de Benazir et pour avoir détruit des preuves, selon la Cour [ 66 ]. Benazir Bhutto est enterrée dans le village de Garhi Khuda Bakhsh près de Larkana , dans le mausolée familial dans lequel repose également son père.

Sa mort est commémorée tous les 27 décembre. L' aéroport international Benazir Bhutto , desservant Islamabad , a été renommé ainsi le 21 juin par un décret du Premier ministre Youssouf Raza Gilani. Un nouvel aéroport, devant le supplanter, est actuellement en cours de construction.

Il deviendrait le plus important aéroport du Pakistan et pourrait également s'appeler Benazir Bhutto. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour les articles homonymes, voir Bhutto. Élections législatives de Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue! Assassinat de Benazir Bhutto. The Opposition leader martyred fighting for democracy , Daily Mail , 27 décembre Obituary , The Times , 28 décembre Consulté le 15 juin Al-Qaïda dément , Télévision suisse romande , 29 décembre Consulté le 18 juin Femme politique pakistanaise Premier ministre du Pakistan Ministre de l'Économie ou des Finances du Pakistan Ministre de la Défense du Pakistan Personnalité politique pakistanaise assassinée Victime d'une tentative de meurtre Membre du Parti du peuple pakistanais Étudiant de l'université Harvard Étudiant de l'université d'Oxford Assassinat par attentat suicide Naissance en juin Naissance à Karachi Décès en décembre Décès à Rawalpindi Décès à 54 ans Étudiant du Radcliffe College Milliardaire pakistanais Conjoint de personnalité politique Mort assassiné au Pakistan Député pakistanais.

Article à référence nécessaire Article avec une section vide ou incomplète Article de Wikipédia avec notice d'autorité Portail: Espaces de noms Article Discussion. Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. La dernière modification de cette page a été faite le 23 août à En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Développeurs Déclaration sur les témoins cookies Version mobile.

Benazir Bhutto en Wasim Sajjad Farooq Leghari. Muhammad Khan Junejo indirectement. Parti du peuple pakistanais. Asif Ali Zardari

Notes obtenues aux examens, concours et recrutements ASS

Share this:

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.